Comment prendre des photos de nuit sans trépied ? Vous avez déjà essayé ? L’été est propice à de nombreuses sorties en soirée. Prendre quelques photos d’un monument ou d’une place illuminée par un éclairage artificiel peut être un beau souvenir. 

En hiver, les lumières des centres-villes apportent une certaine magie que vous pourriez prendre en photo. Notamment, à la période de Noël. Mais hélas, vos clichés ne sont pas nets, flous ou trop sombres. Pour ne plus rater vos photos de nuit à main levée, découvrez mes conseils pour réussir vos photos.

Photo de nuit sans trépied à main levée

La photo ci-dessus a été prise à main levée avec une sensibilité ISO élevée : 1600

1. Comment photographier en basse lumière à main levée ?

Lorsque la lumière devient faible, il faut compenser avec les réglages de l’appareil photo. Par exemple, de nuit en centre-ville ou dans des lieux très sombres tels que : une église, un musée, tunnel… etc. Peu importe l’appareil photo et la marque. Les réglages d’un boitier photo sont identiques.

On retrouve les mêmes réglages tels que : l’ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO… etc. En outre, que ce soit Canon, Nikon ou Sony, c’est pareil. Pour imager la pratique et les réglages en photographie, c’est comme pour conduire une voiture. Vous pouvez conduire une voiture Peugeot, mais aussi une Renault.

1.1 Le mode priorité ouverture

Mode priorité ouverture : A

Le mode priorité ouverture est un mode de prise de vue à privilégier. Pourquoi ? Avec une petite valeur (f/N), vous allez laisser entrer plus de lumière sur le capteur. Pour changer le mode de prise de vue, il suffit de tourner la molette « PASM » sur la lettre A ou AV pour Canon. Sur les appareils photo compacts ou hybrides, appuyez sur « Mode » et dans les menus, sélectionnez « A », pour priorité ouverture. Ensuite, avec la molette de réglages changer ce paramètre sur la plus petite valeur (ex : f/1,8).

À retenir : utilisez une grande ouverture. Par exemple : f/1,4, f/1,8 ou f/3,5. Ce réglage dépend du type d’objectif monté sur l’appareil photo. Réglez votre APN en mode priorité ouverture (A ou Av) et utilisez l’un des réglages suivants : f/1,8, f/2 ou f/3,5.

1.2 Augmenter la sensibilité ISO de nuit

Réglage sensibilité ISO

En basse lumière, il ne faut pas avoir peur d’augmenter la sensibilité ISO. Ce paramètre ISO à une incidence sur la vitesse d’obturation. Par exemple, si vous avez une valeur ISO trop basse et que la lumière ambiante est faible votre vitesse d’obturation sera lente. En outre, vous aurez certainement une photo floue.

Pour augmenter la sensibilité ISO de votre appareil photo, utilisez le bouton « Mode » puis sélectionnez le pictogramme « Photo ». Ensuite, sélectionnez « sensibilité ISO » et choisissez une valeur à partir de 1600, 3200 ISO ou plus. Il convient de faire quelques tests avec des valeurs ISO hautes. En effet, le bruit numérique peut apparaitre sur l’image.

À retenir : augmentez la sensibilité ISO à partir de 1600, 3200, et plus selon la technologie de votre appareil photo.

1.3. Attention à la vitesse d’obturation

Lorsque l’on photographie de nuit sans trépied, il est important de vérifier la vitesse d’obturation (ex : 1/60 s). Entre deux photos et lieux différents, la lumière ambiante n’est pas identique. En somme, la vitesse d’obturation varie selon la lumière.

Un temps de pose de 1/60 s devrait convenir pour prendre des photos de nuit d’une scène statique, telles que les monuments éclairés de nuit. Par contre, les sujets et objets en mouvements seront plus ou moins flous. Par ailleurs, il est possible de définir une vitesse d’obturation sur mini. Afin que le temps de pose ne soit pas trop long dans certaines situations de lumière. Par exemple, 1/80 s ou 1/125 s mini.

Photo de nuit à mains levée sans trépied photo
Photo prise à main levée d’un métro circulant. ISO 1600 – Temps de pose 1/80s – Ouverture f/1.4 – Objectif  Nikon 50 mm.

Pour vous donner un réglage théorique, avec un APS-C et un objectif de 50 mm la vitesse minimum d’utilisation est 1/75 s. Ce qui veut dire en théorie qu’en dessous de cette valeur la photo sera plus ou moins floue.

Ce petit calcul de la vitesse minimum avec un APS-C (petit capteur) s’obtient de la façon suivante : 1/longueur de la focale (50 mm) x 1,5 (coefficient du capteur) = 1/75 s.

Avec un grand capteur, c’est plus simple. Par exemple pour obtenir la vitesse mini avec un objectif de 35 mm la vitesse minimum est de 1/35 s.

2. Utiliser un objectif lumineux

Objectif 50 mm f/1,4

Un objectif lumineux est d’un grand secours lorsque la lumière est faible. Par exemple, le 50 mm f/1,4 ou F/1,8, sont des objectifs avec une grande ouverture. Lorsque le diaphragme est réglé sur une petite valeur « f/N » vous laissez entrer plus de lumière sur le capteur de l’appareil photo.

Si vous avez un objectif avec une plage de focales allant du grand angle au standard, tels que le 18-55 mm f/3.5-5.6, tournez la bague sur 18 mm. Vous pourrez ainsi ouvrir au maximum le diaphragme de l’objectif sur f/3.5mm.

Pour connaitre l’ouverture maximale de votre objectif, regardez les inscriptions sur l’avant de l’optique ou sur le corps de celui-ci. Par exemple l’objectif « Canon EF 24-70 mm f/2,8 L II USM » à une ouverture maximale de f/2,8. Le 18-55 mm f/3,5-5,6 à une ouverture maximale de f/3,5.

Photo prise avec un objectif 50 mm f/1.4 - ISO 3200
Objectif Nikon 50 mm f/1.4 – Sensibilité ISO 2600 – Ouverture f/1.4 – Vitesse 1/80s. Sans trépied photo.

3. Photographier en Raw

Si vous possédez un logiciel de retouche photo, tel que Adobe Lightroom, Skylum Luminar, n’hésitez pas à photographier en Raw. Le format brut des fichiers Raw vous permettra de corriger et d’améliorer vos photos.